Pour aider les administrations publiques algériennes à lutter éfficacement contre les falsifications des actes et attestations officiels, et pour rendre impossible aux faussaires de modifier les écrits officiels, et ce même en utilisant les dernieres techniques de falsification chimique et numérique, Securidoc a conçu et fabriqué le papier administratif hautement sécurisé algérien.

Ce papier est certainement l’une des plus grandes références technologiques de Securidoc. Il est doté de plusieurs points de sécurité. Associé au cachet SecuriStamp, ce produit offre une sécurité totale pour les administrations et aussi pour les usagers.

Ce papier sécurisé à destination exclusive des administrations (mairies, préfectures, wilayas, collectivités locales et territoriales,…)  contient 6 paramètres de sécurité:

  1. Filigrane de sûreté
  2. Encre invisible à l’oeil nu qui deviens ROUGE et/ou JAUNE à la lumière Ultraviolet
  3. Encre thermique BLEUE qui disparait et devient BLANCHE au contact avec le pouce de la main
  4. Encre NOIRE visible à l’oeil nu et qui devient VERTE à la lumière Ultraviolet
  5. Microlettre invisible à l’oeil nu et non reproductible par photocopie ou par scanner contenant des informations spécifiques
  6. Mot “Photocopie” invisible à l’oeil nu et qui apparaît systématiquement sur les photocopies

En plus de ces points de sécurité, ce document est imprimé sur du papier Vauban certifié ISO 9706 (selon le décret N°2010-783 du 8 Juillet 2010 et la circulaire IOCB 1032174C du 14 Ddécembre 2011), il réagit à toute tentative de falsification chimique.

Le Papier Sécurisé Administratif Algérien est un papier sécurisé Vauban certifié ISO 9706 pour la permanence dans le temps.

Ce papier résiste à l’usure dans le temps.

Sans azurant optique, et donc sans cotton, il absorbe la lumière Ultraviolet et réagit à toute tentative de falsification chimique.

Tout contact d’une substance chimique avec ce papier altère immédiatement ce dernier, qui devient sans valeur.

Toute tentative de scan altère l’affichage uniforme du filigrane, rendant ainsi sa reproduction grossièrement altérée.

On reconnaître immédiatement que le document produit est une contrefaçon.

La tentative de scan révèle aussi une mention “COPIE” qui demeure invisible à l’oeil nu sur le document original.

La protection OCR intégrée permet d’empêcher toute modification numérique si le document a été scané et converti en PDF, de même, il est impossible de modifier le scan avec Photoshop ou avec tout autre éditeur d’image.

On ne peut photocopier ce document et conserver son aspect originel.

Toute tentative de reproduction par photocopie altère systématiquement le filigrane ou le Guillochis.

Une mention “COPIE” s’affiche sur chaque copie réalisée.

Cette protection est aussi valable si le document est envoyé par fax.

Exposé à la lumière Ultraviolet, le document révèle des impressions colorées.

L’encre secret, une innovation signée Securidoc, est invisible à l’oeil nu, seule la lumière à Ultraviolet est capable de le révéler.

Cette encre est disponible en plusieurs couleurs.

Le document contient des mentions écrites à l’encre NOIRE.

Cette encre change de couleur et devient systématiquement VERTE une fois exposée à la lumière Ultraviolet.

L’encore Chromotropique est une protection supplémentaire contre les falsifications numériques et chimiques.

Afin de garantir la sécurité et l’authenticité du document au niveau maximal, une encre thermique breveté Securidoc est apposée sur le document.

Cette encre de couleur BLEUE devient systèmatiquement BLANCHE au toucher.

Il suffit de poser le pouce de la main pendant quelques secondes sur l’encart prévu à cette encre, ce dernier devient de couleur BLANCHE.

A la levée du pouce, l’encart redevient BLEU.

Securidoc va plus loin dans la sécurisation des documents administratifs en insérant des Microlettres dans le papier.

Inspirée du monde de la finance et de la Banque Européenne, les Microlettres apparaissent à l’œil nu sous la forme d’un trait fin, mais elles peuvent être lues à la loupe.

Les lettres sont petites, mais nettes et en aucun cas floues. Les Microlettres ne peuvent pas être reproduites par aucun procédé de falsification.

Ainsi, dans cet encart réservé aux Microlettres, munis d’une loupe, vous pouvez lire la Constitution de la République Algérienne Démocratique et Populaire “Le peuple algérien est un peuple libre, décidé à le demeurer. Son histoire, plusieurs fois millénaire, est une longue chaîne de luttes qui ont fait de l’Algérie de toujours une terre de liberté et de dignité…