Arrestation de 583 individus impliqués dans 2.200 affaires criminelles durant les cinq premiers mois de 2017 (GN)

ALGER- Les forces de la Gendarmerie nationale relevant du Groupement territorial de la GN d'Alger ont pu traité plus de 2200 affaires durant les premier cinq mois de 2017 et arrêté 583 suspects durant la même période dont des ressortissants étrangers impliqués dans différents affaires criminelles, a-t-on appris jeudi du Groupement.

"583 suspects impliqués dans 2217 affaires criminelles ont été arrêtés dont 294 mis sous mandat de dépôt. 244 personnes ont été acquittées", lit-on dans le tableau de données affiché jeudi par le groupement territorial de la GN d'Alger )à l'occasion du lancement de l'événement "portes ouvertes au public" organisé au niveau de la section de sécurité routière de la GN d'El Harrach.

Concernant les affaires traitées durant la même période, plus de 160 personnes ont été arrêtées dont près de 50 ressortissants étrangers impliqués dans différentes affaires délictuelles et criminelles. Il s'agit en outre d'affaires d'homicide volontaire avec préméditation, vols, réseaux spécialisés dans la falsification des documents et recrutement à travers les réseaux sociaux, apologie du terrorisme et autres affaires.

12 individus ont été arrêtés dont une femme de nationalité tunisienne, outre le démantèlement de 11 réseaux criminels spécialisés dans le vol des maisons, des équipements électroniques et l'arrestation de 36 personnes.

Il s'agit également d'affaires liées à la falsification des permis de conduire internationaux. Deux réseaux ont été démantelé, outre l'arrestation de 20 ressortissants étrangers. d'autres affaires liées au trafic des boissons alcoolisées et de la drogue ont été traitées, outre l'arrestation de 23 ressortissants étrangers.

Les forces de la GN d'Alger ont pu démanteler 3 réseaux spécialisés dans le vol de câbles téléphoniques et électriques ainsi que l'arrestation d'un individu en possession de 310 k de tuyaux en cuivre.

Le rapport de la GN a également fait état de "128 affaires traitées durant les cinq premier mois de 2017 et l'arrestation de 167 individus dont 62 ont été mis sous mandat de dépôt. 105 d'entre eux ont été acquittés.

 

L'Institut national de criminalistique et de criminologie qui a joué un grand rôle dans le traitement de plusieurs affaires, a pu résoudre 259 affaires durant l'année en cours.

204 délits et 21 crimes ont été enregistrés en matière de crimes de droit commun. Sur les 233 personnes impliquées, 43 ont été écrouées.

Le groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Aïn Témouchent a organisé du 22 au 24 juin, des journées portes ouvertes, à la caserne Sikiou-Baghdad, sous le slogan ‘‘La sécurité, un acquis commun’’. En dehors de l’exposition des équipements utilisés dans les différentes activités des brigades dans la lutte contre les accidents de la route avec un exposé des statistiques, l’occasion a été donnée aux gendarmes de faire un aperçu sur la réalité de la situation sécuritaire qui prévaut dans la wilaya. En effet, et pour la période allant du 1er janvier au 31 mai, le groupement de la gendarmerie a enregistré en matière de crime de droit commun 204 délits et 21 crimes. Sur les 233 personnes impliquées, 43 ont été écrouées. En ce qui concerne le vol, les gendarmes ont traité 9 affaires de vol de véhicules où 2 personnes ont été emprisonnées alors que sur les 6 personnes arrêtées pour les 8 affaires de vol de cheptel, 2 individus ont été écroués. En matière de lutte contre la contrebande, les statistiques font état du traitement de 11 affaires avec l’implication de 23 personnes, dont 12 ont été emprisonnées. Le montant de la marchandise saisie s’élève à 8 280 000,00 DA et 1800 euros en plus de la saisie de 5 véhicules. Durant la même période, la police judiciaire du groupement de la Gendarmerie nationale n’a traité qu’une seule affaire de falsification de documents administratifs avec l’implication d’une personne qui a été écrouée. Enfin, en matière de lutte contre les stupéfiants, les mêmes services ont traité 41 affaires avec l’arrestation de 59 personnes, dont 21 ont été écrouées et 32 autres ont bénéficié d’une liberté provisoire.
50, 339 kg de kif traité et 132 comprimés psychotropes ont été saisis au cours de ces opérations. Rappelons enfin que lors de la première journée de cette manifestation, des fauteuils roulants ont été distribués à 9 handicapés moteurs.